Quoi ?

Consommer des aliments variés, en privilégiant certaines catégories indipensables au bon fonctionnement de l’organisme. Parmi elles, les farineux (pommes de terre, pâtes, riz, pain, polenta, céréales, etc.) Ils représentent le carburant principal du cerveau et des muscles. Ils sont, selon l’âge et l’activité physique, placés au même niveau que les fruits et légumes, qui représentent bien sûr la catégorie phare, avec les 5 portions recommandées par jour ! Viennent ensuite les produits laitiers et pour terminer la viande, le poisson et les œufs. Les aliments riches en matières grasses, en sucre ou en sel, ne sont pas à bannir de l’assiette, mais à consommer moins fréquemment que les précédents.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais aliments, encore moins d’aliments interdits. Chacun d’entre eux a son rôle à jouer.

L’équilibre alimentaire couvre l’ensemble de la semaine et non seulement un repas.